Comment allier sport de haut niveau et études à l’université ?

Dans la vie, il y a le rêve, et il y a l’ambition. Quand on est un jeune sportif, le rêve, c’est de monter l’échelle pour passer au niveau supérieur. L’ambition par contre, c’est d’avoir un certain niveau de vie pour plus de confort. Il est tout à fait possible de ménager son emploi du temps afin d’atteindre ces deux objectifs en même temps. Comment font donc les sportifs de haut niveau qui étudient encore à l’université ?

Qu’est-ce qu’un sportif de haut niveau ?

Le sportif de haut niveau est celui qui fait carrière dans le sport en enchaînant plusieurs compétitions. Ainsi, il a besoin de s’entraîner régulièrement pour atteindre le niveau reconnu par les fédérations nationales ou internationales. L’unique but est de monter sur le podium en remportant le premier prix dans une compétition quelconque. La performance doit toujours évoluer de la même façon qu’on monte de niveau pour la concurrence et répondre à ses statuts. Les plus grands sportifs participent à des entraînements intensifs sous l’égide d’un coach sportif pour la plupart, seuls les plus doués font cavalier seul en sport.

À part l’université et l’entraînement, la consultation régulière d’un médecin est aussi impériale, vu le rythme de travail. De ce fait, pour les jeunes, allier sport et études ne leur laissent pas beaucoup de temps libre.

Les sportifs dans leurs études

Pour enchaîner les entraînements et les compétitions, le centre de ressources, d’expertise et de performance sportive ainsi que l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance accueillent les étudiants. Ces organismes sont en partenariat avec de grandes écoles ou universités. Ainsi, ils proposent des formations plus adaptées pour allier sport et études. Il est aussi possible pour les sportifs de haut niveau de suivre des cours en ligne.

Par ailleurs, quelques établissements supérieurs qui possèdent des infrastructures pour plusieurs disciplines peuvent accueillir des étudiants sportifs. Durant toute l’année universitaire, il y a un correspondant qui fait le suivi de l’étudiant pour que celui-ci excelle dans les deux camps.

L’emploi du temps de l’étudiant

Rien qu’à y penser, on va tout de suite s’apercevoir que l’emploi du temps sera chargé. Il faut s’exceller tant dans les études que dans les compétitions. Le plus souvent, l’entraînement est plus strict, vu la performance et le niveau de compétition.

Même si les heures de cours sont dominantes, les séances d’entraînement sont assez rudes. Le but est d’atteindre le niveau maximum pour obtenir le plus possible de victoires face aux concurrents. Toutefois, on peut organiser l’heure et la date des examens si on passe des accords avec l’établissement. Ceci permet de mieux s’organiser pour la préparation aux divers tournois et compétitions. Il y a éventuellement des cours d’appuis et des cours de rattrapage pour ne pas rater les examens à l’université.

Quels débouchés après l’université ?
La licence de sciences de l’éducation : un bon choix pour devenir prof ?