5 raisons de choisir l’école d’animation 3D pour votre carrière

animation 3D

L’animateur 3D est là pour donner vie aux objets et aux images qu’on voit dans les jeux vidéo. Il leur permet de se mettre en mouvement et d’adopter différentes allures. Bien que ce travail soit très bien payé et prometteur en matière de carrière, pour le décrocher, il faut suivre un bon cursus académique. Pourquoi doit-on alors fréquenter lune école game design ? Voici les 5 raisons.

Une belle profession ?

Le professionnel de l’animation 3D est expert en matière d’image de synthèse. On fait appel à ses services au sein de différentes entreprises quelle que soit leur taille et le secteur d’activité. Sur cette page, on trouve plus d’informations sur les travaux de cet expert. Il donne vie à un animal, un personnage, un décor. Il leur permet de se mettre en mouvement en restant néanmoins fidèle à l’histoire et au gameplay. Ce professionnel est donc un fin technicien qui maîtrise les logiciels 3D et 2D en plus de connaître les dessins traditionnels, l’architecture et l’anatomie.

Il n’est certes pas facile de définir ce métier en quelques lignes, mais au final, il joue un rôle capital pour les séries TV, le cinéma, les publicités… Aussi, si vous désirez vous lancer dans de telles carrières et être reconnu sur le lieu de travail, intégrer une ecole animation 3d est la meilleure idée qui soit.

Un métier sensationnel à apprendre

Vous aurez compris que le métier d’animateur 3D est plus que sensationnel. En l’exerçant, vous répondez aux besoins personnels et professionnels de plusieurs individus. Vous trouvez ainsi un travail motivant qui vous permette de vous épanouir et de vivre une vie équilibrée. Vous pouvez travailler en entreprise ou en freelance et vous aurez la chance d’allier métier et passion tout en travaillant pour des projets fascinants.

En partant pour une école d’animation 3D, vous apprenez différentes techniques appartenant à l’animation 2D et 3D. Vous saurez comment donner un côté dynamique à une image en manipulant différents logiciels. Dans cette optique, on vous apprendra sûrement à utiliser un logiciel pour l’animation 3D et la modélisation, un logiciel regroupant différents outils de modélisation et d’animation. Vous apprendrez aussi à manier les logiciels pour les effets spéciaux. Vous pourrez aussi manipuler les logiciels 3D en temps réel qui disposent d’un moteur 3D ou 2D.

Un animateur 3D donne des expressions à ses visages et des allures aux animaux en mouvement. Il crée des larmes, des rires et des gestuels. Il dispose d’une équipe de personnes créatives qui peuvent intervenir à différents niveaux. 

Dans cette optique, il analyse un concept visuel et crée ce même concept tridimensionnel pour lui donner vie. Il fait tout pour rendre l’image crédible et réaliste. Il veille à la cohérence du tout. C’est pour cette raison qu’il suit au préalable des études au sein d’une école d’infographie et animation 3d.

Quelques soft skills à acquérir

En tant qu’animateur 3D, vous irez dans une école pour acquérir le sens de l’observation et la rigueur. À cela s’ajoutent un esprit réactif et une sensibilité artistique en plus d’une réactivité sans pareille. C’est autant de qualités qu’un client demande à un professionnel de l’animation 3D. Il lui faut aussi des soft skills qui font partie intégrante des critères de recrutement.

Les entreprises se focalisent aussi sur les hard skills ou compétences techniques. En occupant le métier d’animateur 3D, on a besoin de différentes soft skills que sont l’agilité et la capacité à travailler en équipe. Il faut également pouvoir se remettre en cause et comprendre les autres, car on n’est jamais à l’abri des situations difficiles. En outre, il faut gérer son temps et savoir prendre des décisions.

Le métier d’animateur 3D nécessite de la passion et une curiosité qui aide à découvrir les nouvelles technologies. Il faut aussi de la patience ainsi que de la détermination.

Cerner le monde de la publicité

Les animations 3D demeurent des illustrations fascinantes qui requièrent de maîtriser différents procédés, depuis les textures à la modélisation 3D en passant par le rendu. Grâce à ce moyen, on peut présenter un produit ou un service. Le marketing est donc propulsé à pleine puissance. On évite les compromis entre logistique et organisation. Les publicités sont modernes et attrayantes. Pour autant, l’animateur a besoin d’apprendre à concilier tous ces mondes et il ne trouverait meilleur endroit qu’une académie qui puisse lui enseigner toutes les bases de l’animation 3D.

Effectivement, l’animation 3D est fondamentale à la présentation de maquettes. On l’utilise aussi même quand le produit en est encore au stade de la conceptualisation. Cette technologie permet de créer une mise en situation tout en étudiant le produit. On peut alors évaluer son effet chez les intéressés, les clients et les consommateurs. On finalise et on améliore le lancement en matière de fonctionnalités et de design. De ce fait, on peut répondre aux attentes du grand public. Si cela vous intéresse, une seule adresse vous est recommandée et c’est l’ecole animation 3d.

 

 

Formation en photographie : comment devenir photographe professionnel ?
Alternance en école d’informatique : travailler en étudiant, le combo gagnant !